Guizmo Lyrics РCa M̬ne Nulle Part

Valenton c’est pas les States
Que la victoire on veut pas l’échec
Toutes vos salades on s’en bat les steaks
Tu viens pas pécho si ta pas d’espèces

J’suis pas gentil, j’suis pas méchant (han)
J’suis le reflet de c’que tu dégages (ouais)
Et j’sais comment les nettoyer
Ma daronne était femme de ménage
Et puis les retards de loyer
Ça annoncé les mauvais présages (bordel)
« Mais Madame ! Qu’est-ce que vous croyez ? (bordel)
C’est soit tu payes, soit tu déménages »
On a fini par dormir, j’sais même plus où
Et du coup ton fils à péter les plombs (nan)
On avait pas d’sous mais j’avais du goût
C’était surgelés pas de fait maison
Et y’a mon daron qui s’est fait té-sau
Parce que c’est méchamment qu’il faisait des sous
15 ans plus-tard le petit té-chan
Si tu me vois j’sais qu’t’es pas déçu
Mais c’est quoi cette histoire ?
Soit j’suis triste, soit j’suis en colère
Quelle drôle de vie, j’suis en prison
Ils sont en premières
J’vous entends plus, j’vous vois plus j’ai mis des œillères
Quand j’fume du shit j’veux plus t’entendre après mes 2 verres
J’ai capté où s’trouver la beuh, j’ai fais ma cueillette
Un peu bourré au volant mais t’inquiète je gère

J’crois qu’elle m’aime plus, j’m’en rappelle même plus (ah ouais)
J’avais p’t’être bu (un peu trop)
J’crois qu’elle m’aime plus, j’suis à l’arrêt d’bus (comme ça)
J’ai pris un she-fla, mélange au RedBull

Parce que j’ai pas de médicaments
J’me suis défoncé comme 10 camés
Bâtiment 9 comme adikama
Tu veux du shit bah digamé
Pas d’déposition chez l’inspecteur
Que des voyous dans mon secteur
Des dealers, des tapeurs, des voleurs
Wallah y’a pas d’skateur
J’ai le fric, j’ai la dégaine
Quand j’fais du rap je le dégomme
Et c’est plus violent que Tekken
On t’allumes si tu déconnes
Dans la street je suis très zen
Mais j’étais violent à l’école
Des cafards, des souris et des rats
Bordel téma le décor
6h du mat’ po po po po c’est pour un de mes frères ou moi
Mais tout sa c’est fini maman, j’espère que t’es fier au moins
J’ai repris ma vie en mains, c’est fini les enfermements
J’suis devenu une étoile, j’suis maintenant fier maman
J’ai toujours fait confiance
A mes couilles et mon discernement
Le gros a dit la vérité, mais celui qui te visser te ments
J’fume un joint en promenade
Y’en a deux qui se traînent dedans
J’connais la rue, la galère et les pertes de temps

Avant l’fric dans la rue j’étais par terre
Demande a mes partenaires
Avec nous tu peux pas tenir
Sauf vend du crack si tes carter
Laisse moi faire mon business
Je ne bédave que des 10 ech
Avant l’fric dans la rue j’étais par terre
Demande a mes partenaires
Avec nous tu peux pas tenir
Sauf vend du crack si tes carter
Laisse moi faire mon business
Laisse moi faire mon business

Faut pas foirer ton coups
Si tu bicrave dans la callé
Un flash de trop et j’suis KO
Toute ma tristesse dans un cahier
Trop d’idées noires et j’veux pas dormir
Laisse moi tranquille gros j’suis pas d’humeur
J’suis devenu froid pire que Vladimir
« Guizmo est mort » disait la rumeur
Les [?] dans mon hall ça n’a pas bougé
Que des grosses peines comme John Abruzzi
J’veux pas sa part quitte a avancé
Payes tes me-gro c’est pas mon soucis
Et que Dieu me foudroie s’il me voit sucer
C’est pire que le viol ou que le suicide
J’ai rien demander avant le succès
J’avais la forme et j’étais lucide
Y’a certains bruits qui me sont agréable
Et ton poto il est malléable
J’ai l’impression qu’il n’est pas très fiable
J’connais la rue et ses aléas
Mais j’veux la vue sur les Baléares
Ma grosse te-tê sous le canillar
Et y’a plus lassui qui dort dehors
Flouter dans la rue c’est mon odyssée
J’arrive au culot j’fais pas d’audition
J’bicrave du pilon quand j’suis au lycée
Diakité Mafia dans la commission
J’attends encore c’qu’on m’a promis
Même sans faire la course j’arrive premier
Toute façon nique sa mère, Ma femme, mes enfants et mes deniers
J’suis pas ton pote négro, j’suis pas ton négro mon pote
Nous forces pas à lâcher les Pit’ ou dégainer avec des battes
Le renard est trop fâché
Maintenant il existe de gros cachet
Mec de cité pas de punk à chien
Guette toutes les rimes que j’ai propagé
Et mais c’est qui lauiss ?
Jamais je l’ai vu dans le secteur
Il traîne en bas où on cache la drogue
Est-ce qu’il travaille pour l’inspecteur
Qui connaît la vie, connaîtra la mort
C’est inévitable mais ça fait peur
Paradoxal je ne crains pas la mort
Mais j’aime la vie pour sa laideur
Connaissent rien de nos vies, de nos soucis
Depuis tit-peu j’fais des sous sale
J’ai dormi dans le sous-sol
Suivi par une assistante sociale
Tu veux ma vie, prends la
Même pas 2 semaine tu t’mets une balle
Je cherche le bout du tunnel
Alcoolisé j’crois qu’ça mène nulle part

Avant l’fric dans la rue j’étais par terre
Demande a mes partenaires
Avec nous tu peux pas tenir
Sauf vend du crack si tes carter
Laisse moi faire mon business
Je ne bédave que des 10 ech
Avant l’fric dans la rue j’étais par terre
Demande a mes partenaires
Avec nous tu peux pas tenir
Sauf vend du crack si tes carter
Laisse moi faire mon business
Laisse moi faire mon business